La technique du pizzicato

À propos de l'auteur : Stefan Joubert

Stefan Joubert est le directeur de l'Institut de Musique de Paris. Passionné par l'éducation musicale pour adultes, il croit qu'il n'est jamais trop tard pour commencer à apprendre un instrument de musique.

Mais qu’est ce que c’est ?

Les premières références connues sur la technique pizzicato se trouvent dans la collection “the first part of Ayres” (1605) de Tobias Hume (Souldiers et Hark, Hark) qui exige que le gambiste joue quelques notes en pizz, ainsi que dans le madrigal “Clorinde et Tancrède” indiquant au musicien à mettre de côté son archet et de pincer les cordes avec deux doigts.

Dans le traité “Versuch einer gründlichen violinschule” (1756) de Léopold Mozart, il est indiqué l’utilisation de l’index de la main droite pour effectuer le pincé.

Les instrumentistes à cordes frottées (violon, alto, violoncelle, contrebasse) utilisent une technique traditionnelle pour produire un son en passant l’archet sur la corde entre la touche (la pièce en ébène où l’on pose les doigts de la main gauche) et le chevalet (la pièce en bois qui permet la tension des cordes) appelée la technique « arco », archet en italien.

En utilisant cette technique, il est possible d’utiliser des nuances en jouant plus ou moins fort et de produire un son uniforme.

Mais il existe une autre technique permettant au musicien de produire un son sur les instruments à cordes frottées sans utiliser l’archet, il s’agit du « pizzicato », terme emprunté à l’italien.

C’est un mot typique du lexique musical dans sa langue originelle où il est le participe passé substantivé du verbe « pizzicare » qui signifie pincer.

Jouer pizzicato consiste donc à pincer les cordes avec les doigts de la main droite qui est elle libérée de l’archet. La main gauche continue de jouer les notes.

Le terme est abrégé en « pizz » suivi (quand il y a reprise du jeu à l’archet), de la notification « arco »

Le pizzicato est l’une des premières techniques que l’on apprend en débutant un instrument à cordes frottées avant d’apprendre la tenue de l’archet.

Comme il n’y a plus le soutien de l’archet, le son s’arrête aussitôt, ce qui laisse entendre des notes courtes mais il est possible de laisser résonner cette note par le moyen du vibrato de la main gauche si l’on joue une note appuyée et donc d’allonger sa valeur.

Cette technique de pizzicato est très utilisée en jazz par la contrebasse qui joue en général tout le long de la représentation sans archet, ce qui permet d’entendre un élément rythmique et percussif ainsi qu’une note.

Dans le cas de la musique classique, il est utilisé partiellement mais il existe des pièces entières dédiées à cette technique comme dans :

« Pizzicato Polka » de Johann Strauss fils
« Playful pizzicato » mouvement 2 de la Simple Symphony de Benjamin Britten
« Plink, Plank, Plunk » de Leroy Anderson.

Comment réaliser un Pizz ?

Placez votre pouce droit contre la touche, de préférence vers la fin de cette dernière pour obtenir le plus de résonance possible, par contre faites bien attention de ne pas ôter la colophane présente sur les cordes en jouant trop proche du chevalet.

Pensez à utiliser la pulpe ou le gras du doigt sinon le résultat ne sera pas très agréable à l’écoute. Ensuite pincez les différentes cordes avec l’index ou le majeur si vous préférez?

Il est possible de varier l’intensité du son en pinçant la corde très légèrement ou au contraire un peu plus.

Faites attention à ne pas pincer trop fort car la corde pourrait zinguer sur la touche et vous pourriez être déçu du son obtenu.

Vous pouvez choisir de pizzer avec le pouce au violoncelle afin d’obtenir un son encore plus rond. De plus, le pouce nous permet d’arpéger des notes, c’est à dire d’en Jouer plusieurs à la suite et même de les jouer en même temps.

C’est une technique un peu plus difficile à réaliser mais avec un peu d’entrainement, vous pourrez y parvenir sans problème.

Comment passer du jeu arco au jeu pizz ?

Il vous suffit de lâcher l’index en gardant votre archet en position habituelle.

Si vous désirez passer du jeu arco au pizz du pouce alors saisissez votre archet dans le creux de votre main droite et faites sortir votre pouce et reprenez la position initiale pour repasser au jeu arco.

Autres sortes de jeu pizzicato

– Le pizz de la main gauche a été beaucoup utilisé et popularisé par Niccolò Paganini.

Dans ce cas, on note un petit + au-dessus de chaque note concernée.

Il suffira de pincer la corde avec un des doigts de la main gauche au niveau de la touche de l’intsrument. Cette technique permet l’introduction rapide de pizz sans rupture avec le jeu de l’archet.

– Le pizz Bartók

Cette technique ressemble beaucoup au “slap” utilisé en jazz. Ce jeu consiste à faire claquer la corde en la soulevant perpendiculairement à la touche avant de la laisser retomber violemment sur cette dernière.

Béla Bartók a vu cette technique pratiquée par les musiciens paysans et notamment par les Csángós (communauté ethnique de Roumanie) de Gyimes (commune de Roumanie) jouant du gardon (instrument folklorique serbe, roumain et moldave).

– Le pizz glissando ou gliss pizz sur une note

Il s’agit de jouer une note en pizz que l’on enchaîne directement avec un glissement soit vers le haut soit vers le bas.

Il est tout à fait possible de jouer des pizz au plus près du chevalet notifié par « sul ponticello » issu de l’italien, « sur le chevalet » qui donnera un son unique.

Nous pouvons trouver cette technique par exemple dans le 3ème mouvement du deuxième quatuor de Ligeti.

Le pizz à la guitare

Il faut pincer les cordes tandis que la paume de la main droite amortit les vibrations jusqu’au chevalet.

Le son produit est particulièrement doux et feutré.

Au XIXème siècle, il était connu sous le terme “etouffes” qui signifie étouffés en français. Cette technique est parfois signalée par P.M de l’anglais Palm muting.

L’inconvénient du jeu en pizzicato est le fait de se faire une belle ampoule au début sur le doigt qui pince la corde mais ne vous inquiétez pas, le doigt aura rapidement une légère corne qui vous permettra de jouer autant que vous le souhaitez en pizz.

Partagez cet article!

La guitare

L’aspect technique et historique de la guitare est souvent délaissé par les guitaristes alors qu’ilme paraît essentiel de connaître les bases « théoriques » de l’instrument que l’on a choisi de [...]

ARTICLES SIMILAIRES

Rejoignez l’académie de musique pour adultes la plus distinguée de Paris

Cours de musique réservés exclusivement aux adultes de tous âges et de tous niveaux

Titre

Aller en haut