Comment planifier vos séances de pratique musical…

À propos de l'auteur : Benoît

Benoît Chapeaux, né en 1976 à Dijon, commence le violoncelle à six ans. Il poursuit ses études à l’École Normale de Musique Alfred Cortot à Paris et obtient son diplôme au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Il rejoint l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en 2003 et co-fonde le Quatuor Alexander en 1996.

Il est important d’apprendre à planifier ses sessions de travail instrumental.

Nous sommes tous soumis à nos plannings personnels que ce soit dans l’organisation propre de sa vie professionnel ou encore sa vie familiale.

Métronome

Néanmoins, nous nous devons pour progresser de nous tenir à un engagement régulier. Il n’y a hélas aucune recette miracle en dehors d’un travail quotidien pour avancer.

Vous pourriez vous dire que c’est le cas dans n’importe quel domaine.

Le temps est l’ennemi de tous, sa gestion est prioritaire mais détrompez vous la quantité n’est pas toujours gage de qualité ou encore d’efficacité.

A mon très humble à vie, n’oublions jamais la notion de plaisir, pourquoi avons-nous choisi dans notre cas présent le violoncelle ?

Que nous apporte sa pratique ?

Les sensations éprouvées, la réalisation d’un morceau, la satisfaction…à chacun de trouver sa motivation.

Car finalement il ne s’agit peut-être que de motivation au début.

Homme courant dans la campagne enneigée

Si je peux me permettre de prendre comme exemple la pratique sportive comme la course à pieds, il existe des moments où nous devons nous forcer à le faire alors que les conditions météorologiques ne sont pas toujours clémentes, mais tout le monde est unanime sur le fait qu’une fois dépasser le manque de motivation, il y a un vrai sentiment de satisfaction qui s’opère en nous.

Je pense que le parallèle avec le sport n’est pas si anecdotique, les musiciens professionnels sont souvent comparés à des sportifs de haut niveau de par la préparation physique, mentale, la concentration, la répétition des gestes toujours dans le but d’acquérir de l’aisance.

Même les personnes les plus douées doivent s’y tenir car sans cela vous perdez du temps, rien n’est stabilisé, rien n’est acquis et vous pouvez vite vous décourager.

En dehors de ces nombreuses considérations, je veux vous donner des clés, nous ne sommes pas des machines et chaque jour est différent, nos sensations également. Il est essentiel de connaître malgré tout ce qu’il nous fait défaut pour pouvoir appréhender sa séance de travail.

Magnifique cellule

Le professeur a ce rôle de guide, il est là pour vous aider, pour vous motiver et garder une attitude la plus positive qu’elle soit vis à vis de vous-même. Acceptons que les obstacles rencontrés ne sont que des réflexions et non pas des barrières insurmontables.

Il est clairement réalisable pour un tout à chacun de se fixer des objectifs ou avec l’aide du professeur. J’insiste sur la notion de patience, nous avançons tous à des rythmes différents, pardonnons-nous le temps nécessaire à dépasser les difficultés auxquelles nous nous heurtons.

IL me paraît essentiel sur une semaine de travail de prendre un jour de repos dans notre cas. Dans la phase travail, Il est judicieux de planifier un horaire à respecter chaque jour.

Je vous rassure tout de suite, je ne suis pas du tout réfractaire aux changements mais il me paraît plus simple malgré tout de s’y tenir.

Homme d'affaires avec une horloge

Nous sommes tous des champions du monde de l’organisation, nous vivons dans une société qui est extrêmement énergivore, les temps perdus en trajet, le stress de l’exigence au travail, la performance du quoi qu’il en coûte nous empoisonnent tous, l’éducation des enfants, la responsabilité des parents, les multiples propositions de distraction peuvent être un frein certaines fois aussi.

Accordons nous un moment de plaisir, c’est le moment pour soi, l’instant cadeau, cette parenthèse dans la journée.

Vous l’avez bien compris c’est celle que vous allez consacrer aussi à votre pratique instrumentale. Dans une journée bien remplie, évidemment chacun devra choisir le créneau horaire propice à cette dernière. A nous de fixer les règles, il est important de s’y tenir dans la limite du possible.

J’estime que le repère dans le temps est primordial, il peut vous donner un but et surtout une porte de sortie lors d’une journée éprouvante.

Dame avec son violoncelle

Voyez ce moment comme un palier de décompression, il doit rester comme tel avant toute chose. Abordons toujours la pratique musicale comme une chance qui nous permet de nous dépasser individuellement. Il n’y a que vous et votre instrument, personne pour vous juger, vous profitez pleinement de votre moment sans vous sentir distrait par l’extérieur.

Nous sommes tous différents et nous devons être créatifs pour choisir le moment adéquat pour « jouer ».

Je me rappellerai toujours la réflexion d’un grand comédien qui partait chaque soir au théâtre pour tenir son rôle, il embrassait ses enfants en leur souhaitant bonne nuit et en leur disant « papa va jouer ! ».

Cette vérité est comparable à la musique, on peut s’apercevoir qu’en anglais c’est exactement la même chose « play cello », jouer de la musique… Je ne peux finir qu’en me répétant une fois de plus « du plaisir avant tout ».

Partagez cet article!

La guitare

L’aspect technique et historique de la guitare est souvent délaissé par les guitaristes alors qu’ilme paraît essentiel de connaître les bases « théoriques » de l’instrument que l’on a choisi de [...]

ARTICLES SIMILAIRES

Rejoignez l’académie de musique pour adultes la plus distinguée de Paris

Cours de musique réservés exclusivement aux adultes de tous âges et de tous niveaux

Titre

Aller en haut