Le violon

À propos de l'auteur : Stefan Joubert

Stefan Joubert est le directeur de l'Institut de Musique de Paris. Passionné par l'éducation musicale pour adultes, il croit qu'il n'est jamais trop tard pour commencer à apprendre un instrument de musique.

Très populaire, cet instrument occupe une place prépondérante dans la musique classique occidentale.

Le mot « violon » vient de l’italien violino, diminutif de viola (viole).

Le violon est un instrument de musique de la famille des instruments à cordes frottées.

Il est l’instrument le plus petit et de tessiture la plus aiguë parmi sa famille (incluant l’alto, le violoncelle et la contrebasse) dans les formations de musique classique comme le quatuor à cordes ou l’orchestre. Il est également utilisé dans la variété, le jazz et la musique contemporaine.

Violon

L’anatomie du violon

Le violon est constitué en trois parties : la tête ou la volute, le manche et la caisse de résonance. Il en existe plusieurs tailles correspondant à celle du violoniste.

Du plus petit au plus grand : Le seizième, le huitième, le quart, le demi, le trois-quarts et l’entier.

– La tête du violon ou volute se présente sous forme d’une spirale qui s’enroule. Des trous y sont percés afin d’accueillir les chevilles qui permettent de tendre ou détendre les cordes pour accorder l’instrument.

– Le manche, en érable en opposition au reste du violon, n’est pas verni. Sur celui-ci passent quatre cordes accordées en quintes.

De l’aigu au grave : mi (ou chanterelle), la, ré et sol (le bourdon).

Pendant longtemps, les cordes étaient fabriquées en boyau de mouton (intestin grêle). Seule la corde sol était composée de boyau entouré de fil d’argent, puis au début du XX ème siècle, la corde mi est remplacée par une corde d’acier. Les cordes ré et la étaient entourées d’aluminium.

La touche, la partie noire posée sur le manche est constituée en bois très solide (l’ébène) afin de supporter les tapotements permanents des doigts des musiciens.

– La caisse de résonance ou le corps du violon est la partie la plus grosse du violon. Elle est formée d’un fond (table inférieure) et une table d’harmonie (table supérieure).

Les deux tables sont jointes par des éclisses sur les côtés. La table d’harmonie est en sapin ou en épicéa et les éclisses sont en érable.

Une baguette de bois appelée l’âme relie les deux tables et transmet les vibrations de la table d’harmonie à la table inférieure. Le son est ensuite projeté en dehors de l’instrument grâce aux ouïes en forme de F (trous percés sur la table d’harmonie).

Il se trouve également un chevalet (en érable) sur lequel passent les cordes ainsi qu’un cordier qui permet de les ancrer par une de leurs extrémités.

Violoniste

Petite histoire de l’évolution du violon

On estime que le violon naît dans les années 1520 aux environs de Milan en Italie. Le premier luthier ayant fabriqué un violon serait Giovan Giacomo Dalla Corna ou Zanetto Montichiaro. Le violon emprunte ses caractéristiques organologiques à plusieurs instruments : Le rebec (dérivé du rebab de la musique arabe), la vièle et la lira da braccio. Une des premières descriptions claires de l’instrument et de son accord en quintes se trouve dans « l’Epitomé musical des tons, sons et accordz, es voix humaines, fleustes d’Alleman, fleustes à neuf trous, violes et violons » de Philibert Jambe de fer publié en 1556.

Le violon se répand rapidement à travers l’Europe à la fois comme instrument de rue et comme instrument apprécié de la noblesse. Les maîtres de danse des XVI ème et XVII ème siècles utilisaient un petit violon, « le violon pochette » ou pocceta en Italien, kit en anglais et taschengeiger en allemand qu’ils avaient la possibilité de ranger dans leurs grandes poches afin de les sortir dès que l’usage se faisait sentir afin d’accompagner les danseurs.

En France, au début du XVII ème siècle, le violon est considéré comme « juste bon à faire danser ». La France du XVII ème siècle recherche plus les sonorités intimistes que des effets spectaculaires de virtuoses, alors qu’il a déjà commencé sa conquête du monde musical en Italie dès les années 1600. Puis la famille des violons connaît un succès croissant qui va l’amener à supplanter la viole de gambe. Le violon va devenir de plus en plus présent grâce à la création en 1626 des « vingt-quatre violons du Roi » et grâce à l’influence de Jean-Baptiste Lully.

C’est en Italie que le violon connaît son essor le plus rapide et le plus spectaculaire. C’est dans la deuxième partie du XVII ème siècle que l’école de Bologne produit de grands musiciens tels que Francesco Geminiani et Arcangelo Corelli et que la forme sonate et le concerto grosso naissent. A Crémone, Niccolò Amati, Andrea Guarneri et Antonio Stradivarius amènent la forme actuelle au violon.

Antonio Vivaldi

Plus tard, au cours du XVIII ème siècle, avec Antonio Vivaldi, Giuseppe Tartini et Pietro Locatelli se développe plus sensiblement la technique et le répertoire du violon. Les oeuvres les plus jouées et certainement les plus connues de ces compositeurs tiennent une place importante dans le répertoire violonistique : « Les quatre saisons » pour violon et orchestre d’Antonio Vivaldi ou « la sont des trilles du Diable » de Giuseppe Tartini.

Le XVIII ème siècle voit l’émergence d’une école de violon germanique influencée par les Italiens. Jean-Sébastien Bach compose les célèbres Sonates et Partitas pour violon.

La publication des « 24 caprices pour violon solo » op.1 ainsi que les concertos pour violon de Niccolò Paganini marque une avancée décisive dans les possibilités virtuoses de l’instrument.

Le XIX ème siècle en Allemagne est l’époque de fondation du grand répertoire du violon. Les compositeurs Allemands écrivent quatre des plus célèbres concertos pour l’instrument.

Au XX ème siècle, de nombreux compositeurs s’essayent à l’ écriture d’un concerto. C’est également le moment où l’on fixe la hauteur du la ou « diapason » car il a considérablement varié au cours du temps.

Les années 1950 signent le retour du jeu sur violon baroque.

Dame jouant du violon

Voici quelques techniques de jeu utilisées par le violoniste :

  • Avec la main droite sans l’archet : le pizzicato, qui consiste à pincer les cordes.
  • Avec l’archet : les trémolos, le staccato, les sons détachés, les sons liés, col legno, sul ponticello…
  • Avec la main gauche : le vibrato, les trilles, le pizzicato de la main gauche.

Les violonistes les plus célèbres :

  • Antonio Vivaldi
  • Jean-Marie Leclair
  • Yehudi Menhuin
  • Nathan Milstein
  • Ginette Neveu
  • Hilary Hahn
  • Anne-Sophie Mutter

Ainsi qu’une liste des concertos les plus connus :

  • Ludwig van Beethoven, concerto en ré Majeur op.61
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski, concerto en ré Majeur
  • Johannes Brahms, concerto en ré Majeur op.77
  • Félix Mendelssohn, concerto n°2 en mi mineur op.64
  • Max Bruch, concerto en sol mineur op.26

Les violons les plus connus pour leur magnifique sonorité sont les « Stradivarius » et les « Amati ». Ils coûtent très cher et sont vendus ou prêtés par des mécènes ou des fondations à de grands concertistes du violon.

Avez-vous toujours voulu apprendre à jouer du violon en tant qu’adulte ?

Si vous avez toujours souhaité apprendre à jouer du violon en tant qu’adulte, alors vous êtes au bon endroit. À l’Institut de Musique de Paris, nous proposons des cours de violon de classe mondiale pour les adultes de tous âges et de toutes compétences. Vous n’avez besoin d’aucune expérience préalable et pouvez commencer à partir de zéro.

Si vous n’êtes pas à Paris, vous pouvez également étudier avec nous depuis n’importe où dans le monde. Visitez notre page de cours de violon en ligne ici.

Pour nos cours de violon à Paris, consultez notre page pour des cours de violon en personne à Paris.

Partagez cet article!

La guitare

L’aspect technique et historique de la guitare est souvent délaissé par les guitaristes alors qu’ilme paraît essentiel de connaître les bases « théoriques » de l’instrument que l’on a choisi de [...]

Rejoignez l’académie de musique pour adultes la plus distinguée de Paris

Cours de musique réservés exclusivement aux adultes de tous âges et de tous niveaux

Titre

Aller en haut