Suis-je trop vieux pour apprendre le piano ?

À propos de l'auteur : Stefan Joubert

Stefan Joubert est le directeur de l'Institut de Musique de Paris. Passionné par l'éducation musicale pour adultes, il croit qu'il n'est jamais trop tard pour commencer à apprendre un instrument de musique.

Faire de la musique a des vertus très relaxantes alors que certaines personnes s’imaginent que débuter cet art peut être contraignant. Beaucoup de gens n’ont pas eu la chance de pouvoir commencer le piano dans leur jeunesse pour des raisons variées et décident de passer le cap une fois à l’âge adulte, d’autres ont commencé jeune et ont finalement décidé de laisser tomber l’instrument à l’adolescence.

Le nombre d’adultes qui commencent le piano ne cesse d’augmenter c’est pourquoi certaines éditions ont édité des méthodes dédiées à ces personnes en utilisant un rythme de progression différent de celui des enfants.

Cet instrument est l’un des plus faciles à apprendre et avec lequel on peut rapidement se faire plaisir.

En effet, contrairement aux instruments à cordes frottées tels que le violon ou le violoncelle, la note est « prête à l’emploi » sur un piano, c’est à dire qu’il vous suffira de poser le doigt sur la touche afin d’entendre un son.

Ce n’est pas parce que vous ne commencez pas jeune que tout espoir d’en jouer un jour est perdu.

Nous n’avons bien évidemment pas tous la même vitesse de progression, certains sont capables de jouer leur premier morceau au bout de trois mois tandis que d’autres devront attendre un peu plus longtemps.

La première étape est de savoir lire les notes sur une portée (clef de sol et clef de fa).

La deuxième étape consiste à s’entraîner à la coordination des deux mains.

N’oubliez pas qu’environ 90% des élèves séniors n’ont pas de connaissance de solfège.

Jeux mentaux

L’ennemi des adultes

D’après mon expérience d’enseignante, j’ai remarqué que les adultes avaient une tendance à être stressés et manquaient de confiance en eux en musique.

Les personnes ont besoin d’être rassuré par leur professeur car ils n’osent pas et se sentent facilement ridicules.

Quand ces barrières seront tombées, le moment de l’apprentissage pourra enfin commencer.

Le fait de ne pas trouver le temps de s’entraîner peut être un souci supplémentaire, travailler 20 à 30 minutes par jour les premières années sera suffisant pour progresser.

Les mains d'un homme âgé sur les touches d'un piano

Suis-je trop vieux pour apprendre le piano ?

Le travail quotidien est très important et si vous décidez de consacrer votre séance au retour du travail par exemple vous sentirez la tension de la journée redescendre. Ce temps sera votre petit moment de détente.

Vous avancerez peut-être moins vite qu’un enfant qui lui n’a aucune préoccupation particulière et aucun stress dans sa vie mais heureusement que le cerveau humain (grâce à ses propriétés plastiques) est capable de se remodeler en fonction de son niveau de stimulation.

Il n’est pas non plus évident d’accepter d’apprendre d’un autre adulte.

Le professeur devra adapter son enseignement afin que celui-ci ne soit trop scolaire au risque de décourager l’élève.

La pratique de la musique entraîne de nouvelles connexions dans le cerveau et empêche le déclin cognitif lié au vieillissement.

Vous serez tellement heureux de pouvoir enfin jouer la pièce que vous écoutez depuis si longtemps que de nouvelles connexions neuronales vont se créer au bout de quelque temps.

Certaines compétences sont modifiées par le vieillissement du cerveau, de ce fait votre apprentissage du piano sera plus long mais le mécanisme de plasticité cérébrale qui nous permet d’apprendre est présent toute la vie.

Il est prouvé que certaines régions du cerveau présentent des modifications structurelles notables après trois mois d’apprentissage d’une discipline.

En revanche, après l’arrêt de la pratique, ces modifications disparaissent. C’est pourquoi il est indispensable de travailler tous les jours.

Les neurones concernés par l’acquisition d’une nouvelle information changent leur façon de dialoguer entre eux. La plasticité neuronale est la plus forte à l’âge de sept ans, période où les connexions du cerveau se construisent le plus rapidement.

En revanche, le passé d’une personne plus âgée est rempli d’expériences personnelles et se révèle comme une aide à l’apprentissage.

En tant qu’adulte débutant, vous possédez la patience et la persévérance qu’un jeune enfant n’a pas encore.

A la différence d’un enfant, un adulte pourra consacrer son travail à ce qui lui semble essentiel et sera capable de prendre conscience de sa marge de progression, mais il devra travailler un peu plus la dextérité de ses doigts.

Piano à queue dans un beau salon

Mes conseils à un adulte débutant

Pensez à travailler les deux mains séparées.

D’abord la main gauche qui joue la partie rythmique puis la main droite qui chante la mélodie.

Le but sera de pouvoir par la suite coordonner les deux mains et d’être très à l’aise avec la lecture d’une partition.

Choisissez un piano qui entre dans votre budget. Pensez à vos voisins et aux horaires auxquels vous pratiquerez l’instrument. S’il s’agit d’un horaire nocturne et que vous êtes en appartement, il est préférable d’opter pour un piano possédant une prise casque.

Déterminez le style de musique que vous aimeriez interpréter au piano: classique, jazz, pop…

Isolez vous le temps de l’entraînement afin de ne pas être dérangé par la famille et de pouvoir rester concentré au maximum.

N’ayez pas peur et ne vous sentez pas honteux de faire des erreurs. Vous en ferez un peu ou beaucoup au début mais c’est tout à fait normal.

Définissez un objectif: peut-être rêvez vous de savoir jouer ce morceau ou cette chanson que vous écoutez et pour laquelle vous vous êtes mis au piano.

Partez à la recherche d’un professeur de piano qui vous inspire confiance et qui serait intéressé de vous donner des cours.

Ne vous mettez s’il vous plaît aucune pression. Restez calme et lent dans le travail.

Les progrès arriveront très vite. Il arrive très souvent que la pratique fonctionne très bien un jour mais que le résultat ne soit pas à la hauteur de vos attentes le lendemain. Ce phénomène se produit aussi chez les professionnels.

Homme âgé jouant sur un piano à queue

Conclusion

Il n’y a donc pas d’âge pour commencer le piano et le fait de se sentir trop âgé ne doit absolument pas être un frein.

Réunissez motivation, régularité, persévérance, concentration et travaillez sans hâte.

N’oubliez pas que chaque leçon vous sert à progresser lentement mais sûrement à condition de respecter l’ordre des exercices.

Les cours donnés par le professeur respectent une logique pédagogique alors ne sautez pas un exercice ou même une page car vous trouvez que c’est trop facile.

Assurez vous de le faire correctement et plusieurs fois de suite

 

 

 

Partagez cet article!

Le violon

Très populaire, cet instrument occupe une place prépondérante dans la musique classique occidentale. Le mot « violon » vient de l’italien violino, diminutif de viola (viole). Le violon est un instrument de [...]

ARTICLES SIMILAIRES

Rejoignez l’académie de musique pour adultes la plus distinguée de Paris

Cours de musique réservés exclusivement aux adultes de tous âges et de tous niveaux

Titre

Aller en haut