About the Author: Ester de Stefano

Ester de Stefano est une pianiste italo-allemande, professeure de piano à l’Institut de Musique de Paris. Elle étudie actuellement la philologie tout en en se perfectionnant auprès du professeur Henri Barda à l’Ecole normale de musique de Paris.

Toute interprétation musicale exige, avant toute chose, une excellente maîtrise technique.

Cet aspect du jeu musical pianistique, est devenu de plus en plus important, à tel point qu’on peut s’en apercevoir en regardant les répertoires des nombreux concours internationaux et leurs vainqueurs. Il est également impossible de penser à tous les grands noms du piano sans faire référence à leur maîtrise de la technique. Le fameux terme virtuose, d’ailleurs, dérive du fait que ces musiciens sont capables de nous faire oublier le souci technique, car pour eux cela ne représente aucun empêchement.

Mais quelles sont les raisons essentielles pour lesquelles il est recommandé de s’entrainer techniquement tous les jours?Certainement, beaucoup d’entre nous pensent que les exercices sont ennuyeux, qu’ils ne sont pas « musicaux » et qu’on pourrait sélectionner les problèmes techniques directement dans les morceaux que nous étudions. Par exemple, dans une Sonate, il y a toujours un ou deux passages techniquement difficiles qui nous ralentissent. Toutefois, la variété des problèmes techniques ne peut pas se condenser dans un seul morceau, aussi difficile soit-il. Nous pouvons alors formuler cinq raisons pour lesquelles il est utile et pertinent d’étudier la technique pianistique séparément.

woman practising the piano
1) C’EST AMUSANT ! Au contraire de ce qu’on pense, après quelques semaines de travail dur, on peut commencer à s’amuser. Effectivement, les mains s’habituent à « comprendre » le travail qu’on leur impose, et lorsque on voit les progrès, il est encore plus agréable de jouer nos morceaux préférés.

2) C’EST RASSURANT ! En effet, combien d’entre nous craignent de jouer en concert ou même en classe, car il y a un passage que nous ne maîtrisons pas ? Ce passage nous tourmente et nous ne pouvons pas profiter de la musique tant qu’il n’est pas « apprivoisé ». La technique sert justement à nous rassurer, à nous faire éprouver une totale maîtrise du morceau, de manière à laisser totalement place à l’émotion.

3) C’EST BEAU ! Il ne faut pas oublier que l’étude de la technique permet de faire exactement ce que l’auteur écrit sur la partition. Lorsque cela se produit, une lumière différente éclaire la performance, elle est enfin complète et, surtout, belle.

man playing on the grand piano

4) C’EST BEAU (OUI, ENCORE) ! Nos progrès techniques nous permettent d’étudier des morceaux de plus en plus complexes techniquement et aussi plus agréables à l’écoute. Pensons aux merveilleuses études de Chopin, chacune consacrée spécifiquement à un problème technique mais sans pour autant renoncer à l’expression musicale. En effet, ces études sont difficiles précisément parce qu’elles combinent des passages inconfortables techniquement avec une musique inoubliable.

5) C’EST INDISPENSABLE ! Enfin, le problème technique est incontournable. Si nous lisons le livre de Heinrich Neuhaus, L’art de jouer du piano, nous découvrons comment les exercices techniques aident à développer des doigts solides et résistants. Cet aspect est très intéressant, car des doigts résistants seront avant tout synonymes d’une exécution plus sûre, mais aussi et surtout seront garants de la possibilité d’augmenter la palette tonale nécessaire à l’étude du piano. Lorsque les doigts sont forts, il est en effet possible de doser le poids sur la touche beaucoup plus facilement, même lorsque les accords ou les passages sont complexes, sans risque de perdre toute l’amplitude sonore.

hands playing the piano

La technique, en grec, s’appelait techné et avait un sens bien différent de celui d’aujourd’hui qui tend à souligner son côté purement pratique. Le terme techné était utilisé pour désigner une prérogative des dieux qui était donnée aux hommes pour compenser leur faiblesse intrinsèque. Il y avait donc la techné de l’orfèvre, la techné de l’artisan, du politique, la techné de l’artiste. Peut-être pourrions-nous repenser ce terme complexe en le reliant à la technique du piano, qui est aussi beaucoup plus large et plus profonde que vous ne le pensez. Bien sûr, poursuivre la technique « pour la technique » ne mène nulle part. Tous les grands musiciens nous mettent en garde à ce sujet. La technique doit toujours être poursuivie avec comme objectif une recherche sonore et expressive, véritable but du jeu pianistique.

Partagez cet article!

Rejoignez l’académie de musique pour adultes la plus distinguée de Paris

Cours de musique réservés exclusivement aux adultes de tous âges et de tous niveaux

Cours de musique

Aller en haut